Les pères fondateurs : Grimjoww

Publié par Tengu_1Q84 le 26 mai 2021 dans Interviews
Post thumbnail

Les pères fondateurs la suite.

Tengu : Salut à tous ! Aujourd’hui on se replonge dans les fondations de l’ECS, car si l’association est en plein essor, c’est avant tout grâce à la volonté de quelques inconscients qui ont eu une envie, un rêve, une volonté et surtout, qui  sont passés à l’action.

Aujourd’hui, j’ai en interview l’un des piliers et “père fondateur” de l’église du remède… euh de l’association ECS, l’attachant et très investi Nicolas Perrin aka Grimjoww.

Salut Nicolas, comment vas-tu ?

Grimjoww : Salut Nicolas. Bien, bien.

T : Alors tu es prêt pour un petit tour du propriétaire et pour me révéler tes secrets de jeu vidéo les plus sombres ?

G : Euh…

T : Dis nous qui es-tu ?

G : Je m’appelle Nicolas, j’ai 39 ans et je joue au jeu vidéo depuis l’âge de 6 ans.

T : Ah oui ?! et tu jouais sur quoi ?

G : Sur PC. Mon père avait un Amiga 500 et nous jouions ensemble. Des puzzle game comme Pushover dans lequel tu dois donner des directives à des fourmis pour résoudre un puzzle afin d’avancer au niveau suivant. J’ai par la suite beaucoup joué à Lemmings et à Blues Brothers ou encore l’incontournable Prince of Persia. Puis à 14 ans j’ai eu un PC. Hardware, Software je m’intéresse vraiment à tout, c’est une révélation. Le montage de PC, puis je m’amuse à comprendre le fonctionnement des software. Ça devient une véritable passion.

T : Avant de plonger dans tes goûts dans le médium, d’où te vient ton pseudo ?

G : Grimjoww ?! C’est lié à un personnage de Bleach. A l’époque le manga cartonne, on est en 2002 ou 2003 et je découvre le personnage de Grimmjow Jaggerjack. Le personnage est brutal et direct. Il est très authentique et ne passe pas par quatre chemins quand il a quelque chose à dire et en plus de cela il a un profond code d’honneur. En résumé c’est un enfoiré mais il est juste. J’aime beaucoup ce personnage, d’où mon pseudo.

T : Ce sont des caractéristiques du perso ou les tiennes dont tu me parles ?

G : Oui, c’est vrai que j’ai un franc parlé et je suis assez direct et j’accorde beaucoup de valeur à la parole donnée.

T : Bien, après Lemmings et Prince of Persia tu joues à quoi ?

G : Je suis très RPG occidental. J’ai passé des jours sur WOW.

T : Des jours ?!

G : 366  jours avec mon perso principal sans compter les 7 perso annexes que j’ai créé. Puis j’ai beaucoup joué à Diablo 1,2 et le 3 surtout là avec Loki, Falco et Andamylis.

T : Ok, je pensais que vous (membres du staff ECS) jouiez à des FPS ? 

G : Moi ça fait que 4 ou 5 ans que je joue au FPS effectivement avec Jordan et Loki. On jouait à Destiny.

T : C’est grâce à cela qu’est né l’ECS ?

G : Oui et non. Avec Jordan et David nous sommes collègues de travail. Puis au fur et à mesure des parties et des discussions au boulot, on s’est lancé. Falko est président, Loki s’occupe de la gestion de Toornament, le logiciel de gestion de tournois, et moi je suis vice-président. 

(Note de la rédac : En Alsace il faut être sept pour monter une asso. Alors comme dans tout bon manga, on ne vous dévoile pas tout immédiatement, il va falloir être attentif et continuer à lire le blog de l’ECS pour en savoir plus.)

T : Du coup en quoi consiste ton rôle en tant que vice-président ?

G : Je m’occupe des relations E-sportives et je chapote l’académie. Elle est bien gérée par Willios, Gibodix et Hodium, mais je garde un œil dessus. Je fais en sorte qu’elle respecte les valeurs et les idées de l’ECS. Je m’occupe aussi d’arranger les choses quand il y a des tensions dans les équipes, je supervise le management et les coachs, et ce depuis le début. Nous voulons donner une image positive de l’esport en Alsace et toutes les sections de l’ECS doivent respecter l’idée et les valeurs que l’on souhaite transmettre.

T : Tu t’y es vite fait à ce rôle ?

G : Je suis quelqu’un de sociable et j’ai le contact facile. C’est dans ma nature de régler les choses et je n’aime pas tourner autour du pot. Ce rapport direct facilite beaucoup de choses, même si ça ne fait pas toujours plaisir, c’est un travail nécessaire et j’aime prendre cette responsabilité. Ça laisse l’esprit tranquille aux autres membres du staff.

T : Combien de temps tu consacres à l’ECS par semaine ?

G : Je sais pas vraiment… je surveille la commu sur les réseaux tous les jours, j’ai 3 ou 4 réunions régulières avec les joueurs et je fais aussi partie du comité d’éthique de la Fédération Française de Esport avec Falko ce qui nous amène de 1h à 1h30 de réunion de plus par semaine. Je dois y consacrer environ deux heures par jour en moyenne, pour une association qui compte 50 membres aujourd’hui, sans l’académie.

T : Tu es content du résultat de cet investissement ?

G : Oui, très. Aujourd’hui nous avons des équipes qui font des résultats, sur 2K ou encore FIFA. Nous arrivons à faire respecter notre code éthique et à défendre nos valeurs et je crois qu’elles se sentent bien à l’ECS. Ca évolue dans le bon sens et d’autres surprises sont en cours, mais je ne peux pas en dire plus pour le moment.

T : Oh ce cliffhanger digne des plus célèbres séries de HBO. lol

Aller une série de questions flash et je te laisse tranquille.

Nintendo ou Sega ?

G : Sega

T : Lara Croft ou Samus ?

G : Lara Croft

T : Console ou PC ? (non mais Tengo tu n’as pas lu l’interview ou quoi ?!)

G : PC (sans déconner ?)

T : Manette ou clavier ? (tu recommences)

G : Clavier (évidemment)

T : FPS ou RPG ? (si tu poses les questions dans l’interview pas besoin de faire des questions flash)

G : RPG

T : JRPG ou RPG occidental ? (non mais t’es sérieux change de hobbie)

G : RPG occidental

T : et enfin : Guerrier, mage ou voleur ?

G : Voleur

T : Merci beaucoup de m’avoir accordé du temps pour faire un peu plus connaissance et te présenter aux lecteurs du blog.

Bravo encore pour ton investissement à bientôt. ECS Win!

G : Merci à toi de m’avoir reçu. ECS Win !

Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.